Accueil > Membres

VIGILO ASBL 

Amicale nationale des Cyclistes  Frontière

 

 

 

LES UNITES CYCLISTES FRONTIERE

 

1934  -  2016

 

Amicale nationale des Cyclistes  Frontière

 

1977  -  2004

Unités  méconnues au sein de l'Armée belge de 1940, les Cyclistes-Frontière, premiers à faire face, culminèrent parmi les meilleurs. Se distinguant par une discipline de fer et un esprit de corps particulier entretenu notamment par le béret basque bleu roi orné de la roue dont ils étaient coiffés, les "Garde-Frontière" appartiennent à ces troupes d'élite dont la redoutable mission consiste à absorber les premiers chocs d'une guerre.

Ses traditions ont été reprises dans l’immédiat après-guerre par les Régiments de Tanks Lourds d’Infanterie, puis par deux unités de Défense Militaire du Territoire (DMT), et enfin aujourd’hui par la Territorial Support Unit (Unité de Support territorial) Cyclistes-Frontière de la Province de Liège, un de ses drapeaux est confié à l’Etat-major de la Province de LIEGE, l’autre à l’Institut Militaire d’Education Physique d’EUPEN.

L'Amicale Nationale des Cyclistes-Frontière œuvre, depuis sa création en 1977, au relèvement du prestige des Régiments Cyclistes-Frontière. Elle organise encore trois dépôts de fleurs chaque année ;  ce sont, à Vreren l’hommage à ses 9 fusillés, à Elsenborn  l’hommage au Caporal DEVISSER tué le 10 mai à l’aube et à Liers, au monument national, la commémoration de la Campagne des  Dix-huit Jours qui aura lieu cette année le 9 mai à 11 h 00.

Depuis 1983 jusqu’en 2003, un pèlerinage à BEAUQUESNE (Somme, France) était organisé pour commémorer le combat anti char d’un peloton de recrues de la Cie d’Instruction et de Renfort (11 morts) le 20 mai. Avec attribution de la Croix de Guerre française avec palmes. Cinq unités belges seulement ont mérités cette citation du gouvernement français, entre autre les Commandos et les Chasseurs Ardennais…

Il y a encore chaque année, organisés par l’Administration communale de HERGENRATH l’hommage au Caporal TAVERNIER et à ses hommes tués au Pont du « Hammerbrück » et celle de REMERSDAEL la cérémonie à la mémoire du caporal GEURY.

 

Le but de l’ASBL VIGILO a été atteint puisque, en outre, elle a obtenu le baptême d'une école à Visé, de rues en province de Liège et l'érection de monuments à ses héros dans les provinces du HAINAUT, de LIEGE et du LIMBOURG. 

Il y a encore chaque année, organisés par l’Administration communale de HERGENRATH l’hommage au Caporal TAVERNIER et à ses hommes tués au Pont du « Hammerbrück » et celle de REMERSDAEL la cérémonie à la mémoire du caporal GEURY.

 

Le but de l’ASBL VIGILO a été atteint puisque, en outre, elle a obtenu le baptême d'une école à Visé, de rues en province de Liège et l'érection de monuments à ses héros dans les provinces du HAINAUT, de LIEGE et du LIMBOURG. 

Organisation des unités Cyclistes-Frontière

Les unités Cyclistes-Frontière de la province de Liège seront constituées de la manière suivante:

A l'origine, les compagnies étaient "indépendantes" c'est-à-dire qu'en fait elles étaient administrées par les unités qui les encadraient.

 

Ces unités seront organisées en TROIS bataillons:

            Celui de VISE (1 & 2 Cie)

            Celui de VERVIERS composé des

                        Cie de VERVIERS

                        Cie de HOMBOURG

                        Cie de HENRI-CHAPELLE

                        Cie de MALMEDY

                        Celui de LIEGE (1, 2 & 3 Cie)

Et ce n'est que le 1er octobre 1937, que les trois bataillons, jusqu'alors indépendants, deviendront respectivement les Ille. lie et IV bataillon du REGIMENT CYCLISTE FRONTIERE, unité qui acquiert enfin sa complète indépendance.

L'Etat-Major et une compagnie d'instruction se constitueront à LIEGE.

Le 1er avril 1938, sera constitué le I Bataillon, composé d'une nouvelle Cie, celle d'EUPEN,et de la Cie de MALMEDY, enlevée au Il Bn.

Plusieurs réorganisations interviendront encore, notamment le 15 mars 1940 :

Dédoublement du Régiment qui se scinde en 1er et 2ème Régiment Cyclistes-Frontière.

Ce qui fait qu'au 10 mai 1940, les Cyclistes-Frontière sont organisés comme suit .

            1 bataillon au Limbourg

            2 régiments, les 1 et 2 Rgt CyF composés chacun de

            3 bataillons à 2 compagnies mixtes (numérotées de 1 à 6).

                        Chaque Cie se compose de

                                   3 pelotons de fusiliers à 6 FM

                                   2 pelotons de mitrailleurs (à 6 Mi légères)

                                   1 équipe de lance-grenades DST (3 pièces)

                                   1 Cie (7ème Cie) de Mi lourdes (12 pièces, transportées par side-car)

                                   1 Cie de T13 (8ème Cie)

                                   1 Cie T13 dite "des unités CyF" (ou de brigade),

qui est en somme une troisième du genre, s'ajoutant aux deux 8 Cie des régiments

Composition du Conseil d'Administration ASBL VIGILO
Président national et trésorier
Lt-Col Hre REMY Jean                     remyjhgm@yahoo.com

 

Secrétaire national
Lt-Col Hre DUMONT Jean-Paul        dumont.architecte@skynet.be